La Berce du Caucase

 

Une plante dangereuse pour la santé !

 

La Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum) est une plante invasive de grande taille. Cette plante ornementale a su conquérir le milieu naturel, privilégiant le bord des cours d’eau. D’apparence proche de la Berce commune (« du panais »), cette invasive aux fleurs blanches en ombelle, de distingue de par sa grande taille et des taches rougeâtres sur la tige. Elle peut atteindre 3 mètres de haut. Quelques foyers ont été recensés dans le département de la Manche, notamment dans la vallée de la Sienne.

 

En dehors de son caractère envahissant, cette plante est une réelle menace pour la santé. Si la peau se trouve en contact avec la sève de la Berce du Caucase, les toxines favorisent les réactions aux ultra-violets, et créent de graves brûles après une exposition à la lumière. La sève agit donc en quelque sorte à « l’inverse » d’une crème solaire. Il convient de ne pas rentrer en contact avec cette plante.

 

La Berce du Caucase fait l’objet de mesures locales. Les foyers sont détruits par des équipes spécialisées et suffisamment équipées (équipements de protection contre la sève par des combinaisons intégrales).

 

En cas de suspicion, il convient de contracter un professionnel (technicien de rivières, FDGDON…) pour confirmer la reconnaissance. Les moyens de lutte seront engagés en conséquence.

 

L'exemple de la Vallée de la Sienne : lien du site internet du SIAE Sienne

 

Le programme régional de lutte contre les espèces à enjeu sanitaire humain est piloté par l'Agence Régionale de la Santé : lien vers du site internet de l'ARS-Normandie