La FDGDON de la Manche, organisme à vocation sanitaire

gallery/fdgdon-manche (1)

PRECONISATIONS

 

Quelles consignes en cas d’observation d’un nid de frelons asiatiques ?

 

En cas d'observation d'un nid de frelons asiatiques :

- Ne pas intervenir soi-même (l'intervention doit être réalisée par un professionnel agréé et assuré, avec les équipements de protection nécessaires).

- Ne pas faire d'activités qui pourraient les déranger à proximité du nid (exemple : taille de la haie...) et éventuellement mettre en place un périmètre de sécurité le temps que l’intervention de destruction soit programmée.

- Signaler le nid en Mairie le plus tôt possible, de façon à permettre la destruction du nid.

 

Pourquoi ne pas intervenir soi-même ?

La destruction des nids de frelons asiatiques doit être réalisée suivant une technique précise et validée par les services compétents. C’est pour cela que seules les entreprises dument équipées sont retenues par la FDGDON pour procéder aux interventions. Le traitement du nid est alors effectué avec une perche et une aiguille permettant d’accéder à l’intérieur du nid.

Le cahier des charges interdit les techniques utilisant des projectiles (tir au fusil, tir à flèche, lance à eau) ou encore une action externe au nid (pulvérisation externe, le feu…).

Une technique de destruction du nid non-appropriée peut engendrer :

Une inefficacité, le but étant de détruire la fondatrice et sa colonie et non l’enveloppe du nid lui-même qui n’est qu’un support. Une fondatrice non détruite lors de l’intervention sera amenée à recréer un nouveau nid, ce qui rend la lutte inefficace.

Une attaque collective des frelons pour la défense du nid, pouvant se traduire par un risque grave pour la santé. D’ailleurs, les personnels intervenants sont équipés de tenues de protection, évitant le risque de piqûres (tenues dont l’épaisseur est d’environ 8mm) et le risque de projection de venin dans l’air ambiant (systèmes de protection des voies respiratoires et oculaires).

 

La question du piégeage des frelons asiatiques.

Il est également fortement déconseillé aux particuliers de mettre en place une opération de piégeage alimentaire des frelons asiatiques, car :

Le piégeage dans les jardins au cours de la saison, n'aura aucun impact sur les populations de frelons asiatiques. Les ouvrières sont en permanence renouvelées au sein d'une colonie (durée de vie de 30 jours seulement). Un nid de grande taille peut produire plus de 10.000 individus au cours de la saison.

Il n'existe pas à ce jour, de piège 100% sélectif. Donc, le piégeage peut avoir un impact non négligeable sur la biodiversité locale. Beaucoup d’études montrent que les frelons asiatiques ne représentent qu’un faible pourcentage des captures (captures non- souhaitables de papillons et autres insectes utiles pour la biodiversité).

Le piégeage, selon les notes ministérielles, est réservé aux apiculteurs pour la protection de leurs ruchers, c'est-à- dire, uniquement sur leurs ruchers et pendant les attaques sur lesdits ruchers. Dans ce cas, le piège est un outil de protection de la ruche et non un moyen de lutte en tant que tel.

 

La question du piégeage dit « de printemps ». 

Il y a d'autre part un grand débat sur le piégeage alimentaire « de printemps », autrement appelé des « fondatrices ». Aussi, il n'est pas préconisé par le ministère de mettre en place ce type d'opérations. Aucune étude n'a prouvé l'utilité du piégeage alimentaire de printemps, même les essais les plus intensifs de la région Bordelaise avec 15.000 pièges sur 500km2 n'ont pas fait baisser le nombre de nids (voir le rapport d'études sur le site internet de la FDGDON de la Manche : http://www.fdgdon50.com.

Il faut savoir qu'il existe un phénomène de mortalité naturelle des femelles au printemps, de l'ordre de 90%, par la concurrence à la fabrication de nids primaires. Donc, il est faux de croire qu'une femelle capturée au début du printemps est égal à un nid détruit. Les femelles observées au printemps ne seront donc pas forcément des « fondatrices ».

 

Renseignements complémentaires sur :

Le site internet de l’IRBI (Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte) : http://frelonasiatique.univ-tours.fr/index.html

Le site internet du MNHN (Muséum National d’Histoires Naturelles) : http://frelonasiatique.mnhn.fr/lutte

LA LUTTE COLLECTIVE PAR ARRETE prefectoral

 

Face aux nuisances que représente le Frelon asiatique, un programme départemental de lutte collective a été validé par les membres du Comité départemental (Services de l'Etat, Conseil départemental, les associations apicoles, GDS, FDGDON, SDIS, et de nombreux partenaires).

L'organisation de ce programme a été confié à la FDGDON de la Manche, en tant que section départementale de l'Organisme à Vocation Sanitaire.

 

L'objectif de ce programme est de limiter les nuisances et dégâts du Frelon asiatique, pour l'apiculture, l'environnement et la santé / sécurité publique.

Le programme départemental repose sur 4 axes :

- La sensibilisation et la prévention, dans l’objectif d’informer tout public sur la présence du frelon asiatique et les enjeux associés.

- La surveillance du territoire, notamment pour l’identification et la localisation des nids de frelons asiatiques à travers un réseau d’observation.

- La lutte en protection de rucher, par des préconisations auprès des apiculteurs, notamment sur le piégeage curatif et leur apporter des compléments de connaissances sur le frelon.

- La lutte par la destruction de nids, dans le cadre d’un plan de destruction de nids, permettant de réduire les populations de frelons (et donc la pression exercée), pour objectif de limiter les nuisances et dégâts pour l’apiculture, l’environnement et la santé / sécurité publique.

Le programme est financé par le Conseil départemental de la Manche et les collectivités signataires de la convention de lutte collective (Communes ou Intercommunalités).

 

 

 

La destruction d'un nid par la lutte collective départementale est ordonnée par la FDGDON à condition que :

- La Collectivité ait signé la convention de lutte collective.

- La Collectivité contribue au financement de la lutte collective et donc de la destruction des nids, dans le cadre du partenariat avec la FDGDON.

En l'absence de ces conditions réunies, la destruction du nid ne pourra pas être réalisée par la lutte collective. Le particulier doit alors lui-même faire appel à une entreprise spécialisée.

 

Dans le cadre de la lutte collective, la destruction des nids est alors ordonnée par la FDGDON de la Manche auprès d'une entreprise choisie par la collectivité au sein d'une liste de candidats sélectionnés par la FDGDON conformément à un cahier des charges précis. La FDGDON procède également à des audits de terrain pour vérifier le respect du cahier des charges par les opérateurs.

L'intervention se fait dans la majorité des cas avec une grande perche, permettant d'accéder au nid. Les nids sont alors traités par une poudre en interne au nid.

Afin de s'inscrire dans une démarche environnementale et durable, le Comité de pilotage départemental a décidé que la destruction des nids de frelons asiatiques serait réalisée avec une poudre à faible rémanence, à base de pyrèthre d'origine végétale.

LES Frelons asiatiques.

 

Reconnaitre le frelon asiatique :

 

De dominante très noire, il possède un anneau jaune/orangé (4ème segment de l'abdomen). Il a également des pattes très jaunes.

 

Les nuisances du frelon asiatique :

 

Les frelons asiatiques nourrissent leurs larves avec les protéines animales, qui vont trouver chez les abeilles, mais aussi auprès d'un ensemble d'insectes, et également sur le poisson des étals et les cadavres de mammifères.

Ils ont un fort impact sur la biodiversité et l'apiculture. La prédation des pollinisateurs et la recherche de sucres, peuvent aussi impacter les productions fruitières, notamment cidricoles.

D'autre part, un enjeu de santé et sécurité publique est fort. En effet, s'ils se sentent menacés, les frelons asiatiques peuvent attaquer en groupe pour protéger leur nid. Le nombre de piqûres peut alors être conséquent et grave.

En 2018, dans le département de la Manche, 313 attaques avec victime ont été recensées par la FDGDON, dont 9 cas à plus de 10 piqûres et 2 cas par projection de venin dans l'air ambiant !

Ces attaques ont conduit à 4 chocs anaphylactiques et un décès dans le Sud du département.

Des attaques ont également été signalées sur des animaux de compagnie et d'élevage : 5 sur des chiens, 1 sur un chat et 2 sur bovins (dont un cas mortel).

gallery/frelon grille reco
gallery/frelon cycle

Les professionnels de la lutte collective

 

La FDGDON de la Manche, dans le cadre du programme départemental de lutte collective, soutenu par le Conseil Départemental, organise la destruction de nids de frelons asiatiques répondants aux critères d'éligibilité du programme et selon des objectifs de qualité.

Pour cela, elle fait appel aux entreprises spécialisées.

 

LISTE DES ENTREPRISES ELIGIBLES A LA LUTTE COLLECTIVE DEPARTEMENTALE POUR LA SAISON 2020 :

LA CONSULTATION DES ENTREPRISES POUR LA SAISON 2020 EST TERMINEE.

Liste des entreprises éligibles à la lutte collective pour la saison 2020 :

AGRI TANTEL (VALOGNES)

ASSISTANCE NUISIBLES (SAINT-SAUVEUR-VILLAGES)

BEQUET DAVID (QUINEVILLE)

BILLY / JO (GRANDPARIGNY)

CONSTANTINIDIS JEAN (GROSVILLE)

COQUIERE TONY (VALOGNES)

COUVERTURE LAMOTTE (AMIGNY)

DESINSECTISATION JEAN-MICHEL BOLLUT (HELLEVILLE)

DN GUEPES (LA HAYE)

EUROPE CLEAN (VIRE-NORMANDIE)

FARAGO MANCHE-CALVADOS (SAINT-AMAND-VILLAGES)

GF50 (AVRANCHES)

GS SECURITE INCENDIE (LE GRAND-CELLAND)

HDS - SARL DURANT (AGNEAUX)

HERVY ALAIN (QUETTREVILLE-SUR-SIENNE)

HYNERA ENVIRONNEMENT (BRUZ)

L'ODYSSEE FG (TEURTHEVILLE-HAGUE)

MC ELAGAGE (VALOGNES)

ML SERVICES (SAINT-GERMAIN-SUR-AY)

NORMANDIE DESINSECTISATION (VILLERS-BOCAGE)

SOS DANGER NUISIBLES (BERIGNY)

STBO (SAINT-PAIR-SUR-MER)

TSF NORMANDIE (DUCEY-LES-CHERIS)

 

Note : Il n'y a pas de prise en charge par la lutte collective si le riverain contacte lui-même une entreprise pour détruire le nid. Le riverain doit signaler le nid à la mairie pour qu'il soit pris en charge. Merci.

 

DOSSIER DE CANDIDATURE DES ENTREPRISES SOUHAITANT SE PORTER CANDIDATES POUR LA SAISON 2020 :

Les entreprises doivent impérativement participer à la réunion annuelle de présentation du programme et des modalités de participation, pour candidater à la saison qui vient.

Pour être candidate pour la saison 2020, l'entreprise devra avoir participé à la réunion du lundi 13 janvier 2020, à 14h00 à SAINT-GILLES.

Les entreprises intéressées sont invitées à se faire connaitre et s'inscrire à cette réunion. Le lieu exact vous sera alors communiqué.

La FDGDON reste à l'entière disposition des entreprises intéressées pour les guider dans leur démarche de candidature.

 

Copie du dossier de candidature 2020 :

gallery/dossier de candidature 2020.pdf

En outre les documents annexes et formulaires à remplir pour candidater, ont été fournis aux entreprises ayant participé à la réunion du 13 janvier 2020.

 

Autres documents en téléchargement pour les entreprises :

- Le rapport d'intervention de destruction des nids :

gallery/rapport d'intervention 2020.pdf

ACTUALITES ET Les derniers chiffRes pour 2020 :

 

Au 30 juin 2020, 83 % des communes de la Manche sont engagées pour 2020 (pour rappel, 96% en 2019). Les retours sont progressifs.

 

665 signalements ont été effectués, pour 615 nids de frelons asiatiques détruits ou en cours de destruction.

 

Début de la lutte au 14 avril 2020, avec 15 jours de retard sur 2019.

gallery/cd50
gallery/engagement_30-06-2020